28/02/2008

Flash back

Je sais bien que Maman m'aime beaucoup mais je sens bien que, parfois, quelque chose ou quelqu'un lui manque !!! Oui, oui, j'en suis sûr : je n'arrive pas tout-à-fait à remplacer ce manque malgré toute ma tendresse et tous mes câlins.

Oh ! Je n'ai pas à me plaindre ! Même dans ces moments-là, Maman me fait plein de caresses et de bisous, et je me blottis tout contre elle, sur le canapé, pour lui tenir chaud parce que sa maladie lui donne des pieds tout froids, alors je lui sers bien volontiers de bouillotte !!!

Mais qu'est-ce donc qui la plonge parfois pendant de longs moments dans des albums de photos prises alors que je n'étais même pas né ? Ce n'est pas très ancien non plus puisqu'il y a aussi des images dans l'ordi !!!

Alors, Maman m'a expliqué. Je suis arrivé un triste jour pour elle : sa petite compagne depuis 12 ans venait de se faire écraser par une voiture juste devant la fenêtre !!! Elle a beaucoup pleuré, ma Maman !!! Pensez donc : cette petite fille-chatte elle l'avait eue tout bébé et il paraît qu'elle était exceptionnelle. 

Je vais donc faire taire ma jalousie et vous parler d'elle avec quelques photos que Maman a triées ce matin tout exprès.

Je vous la présente donc : voici Mona, chatte au sang mêlé de chartreux, de persan crème et de... on ne sait pas trop quoi !!!

 

Dsc02896-2

 

 
Je dois bien avouer que, malgré mon aversion manifeste des chats, je la trouve très belle !!
 
Donc, cette Mona est née le 19 avril 1994 et, dès ses 2 mois, elle est arrivée chez Maman et son mari.
 
En 1995, elle a eu des chatons mais un seul a été gardé : un beau petit noir et blanc qui faisait bien des misères à sa mère car il était très goulu et la pauvre maman n'avait pas assez de lait pour lui. Il a donc été élevé au biberon puis donné à une famille qui le choyait comme un prince....
 
Puis, Maman a eu un grand chagrin : son mari est mort brusquement et Mona a bien senti qu'il se passait un grand bouleversement dans la maison. Pendant 3 semaines, elle a été très malade et ne voulait plus revenir dormir dans la chambre avec Maman. Elle s'en est tenue écartée pendant 2 mois ! Nous, les bêtes (comme les Hommes nous appellent !) on sent bien ces choses-là.
 
Petit à petit, tout est rentré dans l'ordre. Mona a repris ses habitudes avec le chien que Maman avait à ce moment-là. Un épagneul breton lui aussi, mais beaucoup plus grand que moi, qui s'appelait Zazou. Il était un peu plus vieux que sa copine féline et un autre chagrin est venu frapper à la fois Maman et Mona : il est tombé gravement malade et un jour, il est parti dans la voiture chez le docteur mais il n'est pas revenu vivant. Il avait été endormi pour toujours et encore une fois, Maman a beaucoup pleuré.

Un an après, Maman a quitté sa maison devenue trop grande pour elle toute seule. Elle ne pouvait plus l'entretenir, sans doute à cause de sa maladie qui commençait à lui faire des misères et qui la fatiguait beaucoup.
 
 DSC02816
 
Elle est donc partie dans un appartement avec sa compagne à 4 pattes. La pauvre petite a été désorientée pendant plusieurs jours : des cartons partout, un espace clos duquel elle ne pouvait pas sortir comme elle voulait, il y avait de quoi perdre un peu la tête. Pendant quelques temps, elle se cachait et Maman passait du temps à la chercher... Mais elle a fini par trouver ses marques, comme on peut le voir sur cette photo où elle est sur la table !!!
 
Et puis tout est rentré dans l'ordre. Mona s'est habituée. Elle grimpait sur les fenêtres pour guetter la voiture quand Maman rentrait du travail ou des courses, elle prenait des bains de soleil sur le balcon...
 
Un jour, mon Papa est arrivé dans la vie de Maman. Mona l'a tout de suite adopté, lui et son fils, parce qu'ils sont si gentils !!
 
 
DSC02994

 
 
En 2006, un nouveau déménagement a eu lieu : toute la famille est partie vivre là où elle est maintenant. Mona connaissait bien la maison parce qu'elle y venait en vacances elle aussi. Il n'y avait jamais eu de problème avec elle : la route lui faisait peur avec toutes ces voitures qui vont si vite et qui font tant de bruit. Mais allez savoir pourquoi, ce 29 août 2006, elle a voulu explorer ce territoire qu'elle évitait pourtant si soigneusement avant. Et ce jour là, elle a eu rendez-vous avec un pare choc qui l'a tuée net.
 
 
DSC03357

 
Et depuis, Maman, par moments, regarde les photos de sa petite compagne qu'elle aimait tant avec beaucoup de nostalgie et de regrets.
 
Bien sûr, tout le monde sait bien que nous, les animaux, nous vivons moins longtemps que les humains et qu'un jour, il y a inévitablement une séparation définitive. Mais, quand on nous aime, ce jour-là est un moment très dur à vivre.   
 
Alors voilà : je vous ai raconté un peu l'histoire de cette grande soeur que je n'ai pas connue mais qui restera toujours dans le coeur de ma Maman parce que, vous savez, elle aime tellement les animaux qu'elle pourrait difficilement vivre sans eux, maintenant, même si elle sait qu'un jour, la grande séparation lui brisera une nouvelle fois le coeur !!!
 
Je l'aime ma Maman !!! 

 

12:56 Écrit par Bali dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : chien, chat, tristesse, souvenirs |  Facebook |

15/02/2008

Bonjour mes visiteurs.

Je suis content : le compteur de mon petit blog sans prétention grimpe assez vite quand même !!! C'est sympa de passer me voir, merci à tous.

Pas grand chose à raconter ces jours derniers. Ma petite vie se déroule sans trop d'accrocs en ce moment. Ce n'est pas que j'ai renoncé à faire des exploits mais Papa et Maman me surveillent toujours du coin de l'oeil et je n'arrive pas à faire ce que je veux.

Depuis quelques jours, le temps exceptionnellement beau me permet d'entrer et sortir à volonté. Voilà qui me rappelle l'été dernier, le premier que j'ai passé entièrement chez mes parents actuels, dans leur grand jardin. Ben oui, je suis arrivé chez eux le 29 août 2006, j'étais un bébé de 3 mois et la saison était déjà bien avancée. En plus, ce grand terrain derrière la maison me paraissait immense et je n'osais pas trop m'aventurer très loin tout seul. Alors je n'ai pas pu en profiter comme je l'ai fait en 2007.

Par contre, l'an dernier, ah ! quel bonheur !! Je m'en suis donné en courses folles et en jeux avec des ballons !!! Ces pauvres ballons, d'ailleurs, ils ont été vite mis en pièces ! Mais ça ne fait rien : ce qu'il en reste m'amuse toujours autant !!! Et quand il n'y a plus de ballon, je me sers de bâtons !!!

Dsc03804-1

Sinon, un nonosse fait aussi l'affaire !!!

Dsc03800-1

Pour mon premier Noël, Papa et Maman m'avaient offert une belle corbeille, toute douce que j'ai tout de suite adoptée. J'étais bien dedans, j'y faisais de gros dodos dans des positions pas possibles qui faisaient rire tout le monde.

Dsc03657-1

 

Mais il n'y a rien à faire contre le démon qui m'habite : il a fallu que je tire un peu sur le tissu. Il y a eu d'abord un petit trou, puis un plus grand et finalement ma belle corbeille a été réduite à une pauvre chose informe que j'ai traînée partout dans le jardin pendant des mois !!!

Dsc03809-1

Maintenant, j'ai un panier en osier avec une couverture. L'osier m'agace toujours les crocs par moment mais il résiste mieux. Par contre la couverture est en petits morceaux mais tant pis : c'est la mienne et je l'aime quand même !!!

Pour l'heure, j'attends avec impatience le printemps qui me ramènera l'un de mes passe-temps favoris : la chasse aux petits oiseaux !!! N'ayez pas peur : je ne leur fais pas bien de mal, ils sont plus rapides que moi et vont se percher dans les grands arbres, au fond du jardin. Alors, je me dresse sur mes pattes arrière et je danse !!! Oui, oui !! Je danse !!! Je dirai à Maman de prendre des photos et vous verrez comme je suis gracieux !!! Ce sera pour un autre post !!!

 

 

à bientôt